98 rue Maurice Bouchery 59113 SECLIN

Docteur Etienne ROBEYNS

Orthodontiste à SECLIN

98 rue Maurice Bouchery 59113 SECLIN
98 rue Maurice Bouchery 59113 SECLIN

Contention

L'importance de la contention

L'importance de la contention

Les bagues sont retirées, mais votre traitement d’orthodontie n’est pas encore tout à fait fini.

La plupart des patients pensent qu’après avoir enlevé les bagues, les dents restent ensuite dans cette même position pour toujours. Cependant, les études ont montré qu’il n’existait pas de position parfaite des dents, qui garantirait un résultat permanent.

Tous les efforts mis en œuvre par votre orthodontiste et vous-même, afin de positionner les dents dans la meilleure occlusion vont permettre de minimiser les risques de récidive mais aucune méthode ne permet de les supprimer totalement.

Comme tout élément du corps humain les dents sont sujettes à des modifications au cours de la vie…

 

Avec l’âge on observe une dérive vers l’avant des dents. A l’origine ce déplacement permettait de compenser l’usure des dents et ainsi éviter l’apparition d’espaces entre les dents. Cependant de nos jours, l’alimentation étant de moins en moins dur et les dents s’usant de moins en moins, cette dérive entraine l’apparition d’encombrement au niveau de la zone antérieure (devant).

Ainsi le bel alignement obtenu après une phase de traitement orthodontique nécessitera un entretien afin d’être conservé le plus longtemps possible.

 

Pour mieux comprendre, intéressons-nous au 2 types de changements qui interviennent à la suite d’un traitement d’orthodontie.


1. La récidive

« La récidive en orthodontie est la réapparition plus ou moins importante de la malocclusion et des malpositions dentaires initiales à l’issue du traitement actif »

Les dents ont été déplacées progressivement vers leur nouvelle position au cours du traitement d’orthodontie. Un certain temps est alors nécessaire aux dents, à l’os ainsi qu’à la gencive environnante afin de se remodeler correctement pour accueillir cette nouvelle position.

Une fois le traitement fini, la tendance à la récidive intervient immédiatement après le débaguage ou l’arrêt du port des gouttières. Une des raisons de cette récidive est la présence, dans la gencive, de fibres élastiques (collagène) qui sont attachées aux dents et qui, comme un élastique, souhaite retrouver leur forme initiale et tire les dents vers leur position initiale.

Il faut alors attendre que ces fibres s’adaptent à la nouvelle position des dents afin de réduire le risque de récidive. Ces fibres peuvent mettre jusqu'à 18 mois (soit 1 an et demi) pour se stabiliser.



2. La maturation physiologique

La maturation physiologique correspond à l’évolution/vieillissement « normale » des arcades dentaires. De nombreux facteurs sont évoqués pour expliquer cette maturation physiologique : croissance, équilibre musculaire, fonction occlusale, phénomènes de dentition, état parodontal, etc.

 

Cette maturation physiologique se distingue de la récidive car elle intervient chez tous les patients, qu’ils aient déjà eu ou non un traitement d’orthodontie.

 

Nous rencontrons régulièrement au cours de nos consultations des patients qui ont eu les dents correctement alignées toute leur vie et qui observent l’apparition d’encombrement antérieur (dents de devant). Ceci est dû au phénomène de dérive vers l’avant (décrit plus haut) mais également à l’évolution de la tonicité musculaires de la face ou à la réduction du support parodontal (gencive et os).

 

Bien que ce soit un processus physiologique (naturel), les mouvements dentaires liés à la maturation physiologique peuvent être limitée grâce au port de la contention.


C’est pour cela que le port et l’entretien de la contention sont une des phases les plus importantes de votre traitement d’orthodontie afin de maintenir le résultat obtenu.


Notre site utilise des cookies anonymes à des fins de mesure d'audience. Plus d'infos